Le soutien de Claude Parent

Publié le par Sauvegarde de la station sanitaire

La vie tumultueuse de Fernand Pouillon a fait de cet architecte exceptionnel un personnage de roman qui oblitère beaucoup trop et injustement son talent.


Dans tous les domaines il a mené des combats violents pour l’architecture, afin d’en modifier les codes de l’époque et souvent aussi son manque d’imagination.


Quand on visite mentalement ses constructions on découvre toujours un positionnement qui lui est propre, traitant chaque problème d’une façon particulière.


Ainsi ce sont surtout les TRACES de Fernand Pouillon qu’il faut analyser, traces très visibles et significatives, que l’on relève tout au long de ses incursions en Algérie, en France, en Iran, etc…


Ce jeu de pistes révèle mieux qu’un livre la façon personnelle de l’artiste d’envisager l’architecture. En effacer une ou plusieurs serait malvenu, car cette action introduirait la confusion dans son travail. Alors pourquoi commencer cette destruction par la pierre sauvage de Marseille, peut-être la première et la plus modeste.


Ne rompons pas ce cheminement qui a du sens, malgré des hauts et des bas chez cet architecte hors mesure.

 

Paris, le 4 avril 2009


Claude PARENT

Commenter cet article

Anne DARY 06/08/2010 11:13


j'ai signé votre pétition mais vous l'avez adressé à "Madame la ministre de la Culture" !!!! Il ne faudrait pas que cela indispose notre ministre actuel qui est, je me permets de vous le rappeler,
Frédéric Mitterrand et qu'il prenne ça pour une plaisanterie homophobe ! cela risque de compromettre le soutien qu'il pourrait vous accorder ! cordialement


laurent Cascales 06/08/2009 13:02

Pour avoir soutenu mon diplôme d'architecte (TPFE- EALR Mai 2000)sur l'œuvre de Fernand Pouillon et tout particulièrement sur le Centre Sanitaire, je soutiens votre démarche.
En 2000, mon intention était de peindre tout le bâtiment en Bleu (après l'avoir nettoyé et protéger le support) afin de créer un événement artistique permettant de sensibiliser un large public.
Cette proposition reste d'actualité, même si à l'époque et malgré le soutient de l'ABF et de la DRAC, je n'aie pu trouver les fonds nécessaires pour engager les travaux...
Aujourd'hui, je serais ravi de reprendre les démarches d'alors afin de créer cet événement médiatique et m'entretenir avec vous sur ce projet.
Très cordialement,

Laurent CASCALES

Hortense de Selva 14/05/2009 09:58

MERCI à tous pour votre cri de protestation contre la volonté de destruction de ce petit bijou d'architecture. Son abandon (technique éprouvée par les requins du béton) est une honte pour Marseille...

Marseille qui devrait avoir honte d'avoir cassé, brisé, effacé récemment, sans que personne ne s'y oppose, les perspectives si bien pensées et si conforme à l'esprit et au corps de la ville par l'équipe de la "reconstruction" (dont Pouillon) de la rue de Loge et de l'Hôtel Dieu et des encombrements systématiques des moindres recoins urbains par des "objets" bâtis.

Marseille qui se prépare à un nouveau massacre (qui devrait rapporter gros à ceux qui le font) sous couvert de "culturel".
Quelques hardis Marseillais font des propositions authentiquement culturelles, économiques et constructives pour l'éviter.
Vous pouvez les aider, n'hésitez pas ! www.ciq2a.com.

C Falcoz 13/05/2009 23:53

Au moment où l’exposition Pouillon commence et où Marseille 2013 se profile, pourquoi vouloir supprimer la consigne sanitaire Pouillon?

Le savez-vous? C’est pour la remplacer par un jardin de 500 m2…

Et pourquoi un jardinet?

Pour répondre aux besoins des habitants du centre ville qui exigent 5 hectares de parc public sur le J4, en conformité avec la législation!

www.ciq2a.com